Achraf Hakimi concerné dans une enquête pour viol

alt null
  • Publié : 27 février 2023 à 20:37
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Ce lundi 27 février 2023, le journal "Le Parisien" a dévoilé un article dans lequel le latéral droit du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi serait concerné par une affaire de viol.

En effet, ce lundi le journal Le Parisien a publié un article compromettant  concernant l'international marocain et défenseur parisien, Achraf Hakimi. 

 

Dans ce dernier, nous apprenons que ce dimanche 26 février, une jeune femme s'est rendue au commissariat de Nogent-sur-Marne (Val de Marne) afin de déclarer aux policiers une version des faits dans laquelle la jeune femme de 23 ans aurait été victime de viol par le joueur du Paris Saint-Germain. 

 

Toujours selon la version de la plaignante, les faits se seraient déroulés ce samedi 25 février, au domicile du joueur parisien à Boulogne après que celui-ci lui aurait commandé un chauffeur. La jeune femme aurait aussi déclaré aux policiers que cette rencontre avec le joueur parisien s'est déroulée suite à une conversation engagée via le réseau social Instagram depuis le mois de janvier 2023.

 

À noter que ce week-end, Achraf Hakimi a été jugé non apte à jouer et donc forfait pour le match face à Marseille, et n'a donc pas fait partie du déplacement. 

 

La version des faits de la présumée victime

 

D'après la jeune femme, alors qu'elle était au domicile du joueur marocain en présence de ce dernier, elle explique que les choses ont mal tourné et que le jeune homme de 24 ans aurait montré un caractère agressif qui se serait manifesté par des actes d'atouchement. Alors qu'elle déclare ne pas avoir été consentante, la plaignante affirme même avoir subi une “pénétration digitale”, avant de confier aux autorités qu'elle a réussi à repousser son présumé agresseur et partir de son domicile grâce à l'aide d'une amie.

 

Cependant, bien que la jeune femme affirme avoir été violée par le joueur du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, celle-ci n'a pour autant pas déposé plainte  pour le motif évoqué.