Affaire Hakimi : les dernières informations sur le dossier

alt null
  • Publié : 4 mars 2023 à 15:10
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Accusé de viol par une jeune femme le week-end dernier, Achraf Hakimi, latéral droit du Paris Saint-Germain, a été placé en examen.

En effet, nouveau rebondissement dans l'affaire qui concerne l'international marocain. Pour rappel, celui-ci a été accusé le week-end dernier de viol par une jeune femme de 23 ans, qui a rapporté sa version des faits au commissariat de Nogent-sur-Marne (Val de Marne).

 

Rappel des faits d'après la présumée victime

 

Selon la version de la plaignante, celle-ci aurait été victime d'attouchements non consentis, ainsi que d'une pénétration digitale de la part d'Achraf Hakimi dans la soirée du 25 février dernier. Alors qu'elle se trouvait au domicile du joueur parisien à Boulogne, après que celui-ci lui aurait commandé un VTC, la jeune femme a rapporté aux autorités que le joueur du Paris Saint-Germain aurait montré un caractère agressif. 

 

Cependant, bien que la jeune femme ait déclaré avoir été victime de viol, cette dernière n'a pas porté plainte contre le défenseur parisien. 

 

Le clan Hakimi serein malgré les accusations

 

Suite à cette information qui a été médiatisée dimanche dernier, l'entourage d'Achraf Hakimi a immédiatement nié les faits et s'est montré serein vis-à-vis de cette affaire. Le joueur marocain a même été soutenu publiquement via un communiqué du club de la capitale, qui a affirmé être :"au soutien du joueur qui a fermement démenti les accusations et fait confiance à la justice”.

 

Une mise en examen pour viol

 

Bien que l'avocate du joueur parisien, Me Fanny Colin, a affirmé que son client a “fermement démenti les accusations portées contre lui”, celui-ci a fait tout de même ce jeudi l'objet d'une mise en examen pour viol (AFP).

 

Toutefois, dans un communiqué transmis au journal L'Équipe, l'avocate du présumé coupable précise que la mise en examen est : “un passage obligé pour toute personne qui fait l'objet d'une accusation de viol et offre enfin à Monsieur Hakimi la possibilité de se défendre en lui ouvrant un grand nombre de droits, en premier lieu celui de prendre connaissance du dossier”. 

 

Pour l'avocate du joueur, qui dément tout autant les accusations qui sont portées à l'égard de son client, Achraf Hakimi serait la seule victime dans cette affaire, puisqu'elle dénonce “une tentative de racket” de la part de la jeune femme.

 

Une mauvaise période tout de même pour Hakimi

 

Même si l'entourage du joueur du Paris Saint-Germain se montre serein, et que  ce dernier continu d'être soutenu par son club, la période se manifeste tout de même compliquée pour Achraf Hakimi. 

 

Effectivement, cette affaire a eu des répercussions sur sa vie personnelle,  puisque selon les informations du journal espagnol El Cierre Digital,  la compagne du joueur marocain, Hiba Abouk, aurait demandé le divorce à la suite des accusations qui visent le père de ses enfants.

 

Les interrogations sont désormais tournées afin de savoir si cette séparation serait en lien avec les accusations de viol dont Hakimi fait l'objet. 

 

D'autant plus que celui-ci s'est rendu seul à la cérémonie des trophées “The Best”, qui avait lieu à Paris lundi dernier, ce qui a retenu l'attention de la presse depuis le début de semaine.

 

Aucune conséquence du côté sportif pour le moment

 

Préservé par le staff parisien pour la réception ce samedi du FC Nantes au Parc des Princes, Achraf Hakimi devrait faire son retour mercredi prochain à Munich dans le cadre du huitième de finale retour de Ligue des Champions, perdu 0-1 à l'aller contre les Bavarois.

 

À noter que dans l'avancée de l'affaire, d'après les informations de RMC Sport, le contrôle judiciaire ne mentionne aucune interdiction de quitter le territoire français. Ce qui signifie que le latéral droit parisien pourra se rendre en Allemagne malgré l'enquête en cours.