Al-Khelaïfi plus ferme que jamais avec Mbappé

alt null
  • Publié : 6 juillet 2023 à 04:23
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Nasser Al-Khelaïfi a été très direct concernant la situation de Kylian Mbappé : soit l'attaquant français prolonge, soit il est transféré dès cet été.

Kylian Mbappé va partir au Real Madrid. Pour tout le monde, cela semble être une évidence. Mais la question est de savoir quand est-ce que l'international français va rallier la Casa Blanca. Pour le principal intéressé, c'est clair : il honorera son contrat jusqu'à son terme à l'été 2024 avant de quitter le club de la capitale. Mais les dirigeants du PSG ne l'entendent pas de cette oreille. En effet, perdre son joyau gratuitement représenterait un échec retentissant pour les Qataris, notamment en terme d'image.

 

Jusque-là silencieux sur cette affaire qui a pourtant fait grand bruit ces dernières semaines, Nasser Al-Khelaïfi a profité de sa présence dans le flambant neuf auditorium du Campus PSG de Poissy pour taper du poing sur la table. En effet, le Président du Paris Saint-Germain a martelé le choix de l'institution : "Ma position est très claire, on ne veut pas que Kylian parte gratuitement. Il l'a déjà dit : ‘Jamais je ne partirai gratuitement"’".

 

Interrogé sur la situation du “Crack de Bondy”, Luis Enrique s'est montré évasif : “L'assurance qu'il sera là ? Quand j'ai signé, quand on a parlé de former un effectif, on reste toujours ouvert , il peut arriver plein de choses. Ce sont des sujets que je vais garder en privé, c'est le secret professionnel un peu… Je ne peux pas livrer des confidences. Mais on va essayer de faire le meilleur effectif possible”.

 

Dans des propos ensuite relayés par Le Parisien, “NAK” a ajouté : “Personne n'est plus grand que le club, aucun joueur, même pas moi. C'est très clair”. Une phrase qui n'est pas sans rappeler celles prononcées dans d'autres entretiens donnés par le passé mais qui n'ont jamais été mises en application… 

 

Enfin, le boss Rouge et Bleu a tout simplement posé un ultimatum à Mbappé : “S'il ne veut pas signer dans les deux semaines, la porte est ouverte”. A en croire ces paroles, le feuilleton devrait donc trouver une issue avant-même la fin du mercato.