Cover Coach Galtier se livre

Coach Galtier se livre

Dossiers / / par Ryad
11 matchs, 10 victoires et 1 nul. 35 buts marqués, 6 encaissés. C'est sur ce début de saison monstrueux que Christophe Galtier commence son aventure parisienne. Le coach s'est confié au micro de PSG TV. LMDPSG a choisi quelques extraits.

Entraîner le PSG, un métier à part ?

 

" C’est un travail de coach, d’entraîneur, sur le terrain, comme ailleurs. Avec la particularité de travailler avec des joueurs de très haut niveau, de classe mondiale. Ensuite, il y a tout ce que cela génère quand on travaille au Paris Saint-Germain, l’exposition du club, des joueurs et aussi de mon poste. C’est un poste où il y a une visibilité à l’international et c’est une caisse de résonance incroyable. Il faut être le plus naturel possible dans la gestion au quotidien avec les joueurs, en faisant en sorte que tout reste le plus confidentiel possible parce qu’après, tout est grandement amplifié. Avec cette exposition médiatique je remarque que finalement, quand on est le Paris-Saint-Germain, le verre est toujours à moitié vide, jamais à moitié plein. Il faut faire aussi très attention, et ne pas se laisser envahir par les critiques."


 Comment faire progresser des joueurs de classe mondiale ?

 

" On peut toujours faire progresser un joueur, notamment sur le plan mental. Sur un plan technique, les joueurs que j’ai sont à un niveau extraordinaire. Mais il faut les faire progresser sur un plan mental, sur l’exigence, sur ce qu’exige notre métier, sur tout ce que l’on doit mettre dans la préparation d’une séance, dans la préparation d’un match, dans la concentration, la détermination. Les faire progresser sur un plan tactique non, mais insister sur ce que l’on veut voir de l’équipe, sur le positionnement que doivent avoir les joueurs, sur ce dont le positionnement devient après le mouvement, évidemment qu’il y a beaucoup de travail. Quand vous êtes au Paris Saint-Germain, les gens oublient tout cela. Il y a un gros travail de la part de mon staff technique, de mes analystes, de mes préparateurs physiques et de moi-même pour que les uns puissent jouer pour les autres et surtout, j’insiste, pour mettre les uns et les autres sur leurs points forts. Le gros travail est là."


 

Toute l'actualité

Transferts
Actu
Transferts
Ligue 1
Ligue 1
Actu
Ligue 1
Transferts
Ligue 1
Transferts