L'Argentine au bout de la nuit

alt null
  • Publié : 10 décembre 2022 à 15:05
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
A l'issue d'une rencontre étouffante et au dénouement épique, l'Argentine a éliminé les Pays-Bas en Quarts de Finale du Mondial (2-2, 3-4 t-a-b) afin de rejoindre la Croatie en Demies.

Après l'ébouriffant Croatie-Brésil de la fin d'après-midi (voir article), la Coupe du monde a encore été le théâtre d'une rencontre frissonnante à souhait avec ce Pays-Bas-Argentine. Alors qu'il ne s'était pas passé grand chose pendant un peu plus d'une heure, où seul Lionel Messi continuait d'éclabousser la compétition de sa classe (une passe décisive lunaire pour l'ouverture du score de Molina à la 35e, un penalty transformé à la 73e, et des gestes de grande classe), le match a pris une autre dimension quand Wout Weghorst redonna de l'espoir aux siens (83e, 1-2).

 

Poussant alors pour arracher une prolongation inespérée jusque-là, les Néerlandais se sont mués en génies. Alors que cela devait être leur dernière action dans ce Mondial qatari, les Bataves ont vu Teun Koopmeiners glisser le cuir par-dessous le mur, permettant à Weghorst d'inscrire un doublé d'une frappe en pivot (90e+11, 2-2). Absolument génial, surtout à un tel moment.

 

Faisant la fête en tribune comme tous les autres supporters argentins, les légendes Javier Zanetti et Esteban Cambiasso en étaient pantois. L'overtime ne donnant rien malgré les dernières vagues Albiceleste, notamment par l'intermédiaire de l'entrant Angel Di Maria (corner rentrant claqué par Andries Noppert, 120e) et Enzo Fernandez (frappe sur le poteau, 120e+1), la rencontre alla jusqu'aux tirs-au-but. Comme en 2014 lors de la dernière rencontre mondialiste entre les deux nations, en demi-finales.

 

Et comme au Brésil, la séance tourna à l'avantage des Sud-Américains, en très grande partie grâce à un Emiliano Martinez qui a repoussé les deux premières tentatives de Virgil Van Dijk et Steven Berghuis. Le raté d'Enzo Fernandez n'y changera rien, les coéquipiers de Leo Messi (qui a réussi son tir) sont qualifiés et défieront la Croatie de Luka Modric pour une place en Finale.

 

On notera enfin l'immense tension qui a régné dans ce match. De l'attitude irresponsable de Leandro Paredes après son entrée (tacle de boucher puis frappe en direction du banc néerlandais), aux embrouilles en pleine séance de tirs-au-but, en passant par toutes les images qui risquent de devenir iconiques d'un Messi qui semblait en vouloir beaucoup à Louis Van Gaal ; l'arbitre Antonio Mateu Lahoz a distribué au total 16 cartons jaunes, égalant le record historique du fameux Portugal-Pays-Bas de 2006.