L'astre Messi hisse l'Argentine en Quarts

alt null
  • Publié : 4 décembre 2022 à 18:53
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Au sommet de son art, Lionel Messi a permis à l'Argentine de battre l'Australie en 8èmes de Finale de la Coupe du monde (2-1).

Oui, ce n'était qu'un Huitième de Finale, oui, ce n'était que l'Australie en face...mais tout de même... Lionel Messi a été exceptionnel ce samedi soir, permettant à son Argentine de prendre le meilleur sur une vaillante Australie. Quand on constatait son état après le coup de sifflet de final, on comprenait instantanément que le prodige parisien avait tout donné sur la pelouse de l'Ahmad Bin Ali Stadium.

 

Pour son 1 000ème match en carrière, la “Pulga” a été dans la continuité (mais à degré supplémentaire) de ce qu'il réalise depuis le début de la compétition. A savoir une très grosse activité. Alors l'ancien barcelonais marche toujours, oui, mais l'intensité de ses courses est celle qu'il n'avait plus eu depuis 2-3 saisons, même quand il portait le Barça à lui tout seul. Et il faut ajouter à cela sa justesse habituelle, malheureusement gâchée par ses coéquipiers, Lautaro Martinez en tête (89e, 90e+3, 90e+4).

 

Des ratés qui auraient pu porter préjudice à l'Albiceleste, elle qui a vu les Australiens ne jamais rien lâcher. En effet, même menés 2-0, les Socceroos y ont toujours cru, en revenant tout d'abord au score par l'intermédiaire de Goodwin, dont la frappe a été détournée dans son propre camp par Enzo Fernandez (76e, 2-1). Puis en jouant crânement leur chance, comme sur ce rush “Messiesque” de Behich (81e), ou l'ultime tentative de Kuol (90e+7). Mais à chaque fois, Emiliano Martinez était vigilant.

 

Avant cela, les Wallabies avaient bien contenu les Ciel et Blanc pendant une demi-heure, jusqu'à ce que Messi ne trouve la faille (35e, 1-0), inscrivant par la même occasion son tout premier but en phase à élimination directe d'une Coupe du monde. Puis Julian Alvarez avait doublé la mise peu avant l'heure de jeu (57e, 2-0).

 

En Quarts de Finale, l'Argentine retrouvera les Pays-Bas, tombeurs plus tôt dans la journée des Etats-Unis (3-1).