La France implacable face au Maroc

alt null
  • Publié : 17 décembre 2022 à 08:44
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Ils l'ont fait ! Vainqueurs du Maroc (2-0), les Bleus de Didier Deschamps pourront défendre leur titre mondial en Finale face à l'Argentine. Historique.

1998, 2006, 2018, 2022. Pour la 4ème fois en 24 ans, l'équipe de France va disputer une Finale de Coupe du monde. Une hégémonie. Plus précisément, entre la Finale perdue à l'Euro 2016, le titre à la Coupe du monde 2018 et la Finale à venir de l'édition 2022, les Bleus trustent la quasi-totalité des dernières marches des récents grands tournois internationaux. Un bonheur.

 

Néanmoins, cette performance ne doit pas être banalisée, car pour se hisser en Finale contre l'Argentine et ainsi se donner le droit de faire un doublé consécutif de Mondiaux seulement réalisés jusque-là par l'Italie (1934 et 1938) et le Brésil (1958 et 1962), les Tricolores ont dû batailler ferme face au Maroc.

 

En effet, surprenants demi-finalistes, les Lions de l'Atlas ont donné du fil à retordre aux hommes de Didier Deschamps, notamment en seconde période, où ceux de Walid Regragui ont poussé comme jamais. Car oui, pour la première fois de leur superbe campagne, les Marocains ont été menés, grâce à un but très rapide de Théo Hernandez (6e, 1-0).

 

Exactement comme contre l'Angleterre, la France retrouvait alors sa nature première, la transition. Les premiers demi-finalistes africains de l'histoire devant sortir, les Bleus ont finalement eu les meilleures occasions en contres. Comme sur ce poteau touché par Olivier Giroud (17e).

 

Derrière, la baraque a été tenue en priorité grâce à 3 hommes : Hugo Lloris, qui a su faire les arrêts qu'il fallait (10e, 44e), Ibrahima Konaté, absolument impérial, et qui va sans doute pousser Deschamps au dilemme de savoir qui titulariser en Finale quand Dayot Upamecano (et Adrien Rabiot) sea totalement rétabli de son coup de froid. Enfin, Antoine Griezmann, qui se révèle toujours un peu plus dans ce rôle de milieu relayeur. Une performance XXL de la part du Colchonero qu'on aurait pu assimiler à un 3ème défenseur central ce mercredi, ce qui ne l'a pas empêché d'initier des offensives. Entré 60 secondes avant, Randal Kolo Muani a clôt tout suspense après un bon travail de Kylian Mbappé dans la surface (79e, 2-0  -le 1er but en sélection pour l'ancien joueur de Nantes-).

 

Tombé les armes à la main, le Maroc pourra "regretter" toutes les forces perdues lors des précédentes batailles épiques (Espagne et Portugal), lui faisant perdre ce soir Nayef Aguerd (forfait de dernière minute), le capitaine Romain Saïss (sorti à la 20ème) et Noussair Mazraoui (sorti à la mi-temps).

 

Dans le match pour la 3ème place, samedi, les partenaires d'un Achraf Hakimi qui nous aura offert plusieurs beaux clichés avec “Kyks”, affronteront la Croatie. Les Bleus retrouveront quant à eux l'Albiceleste 24h plus tard, pour ce qui sera aussi une revanche du 8ème en Russie et bien entendu une confrontation entre parisiens : Kylian Mbappé VS Lionel Messi.