La polémique Gonçalo Ramos

alt null
  • Publié : 3 mai 2024 à 01:13
  • Dernière modification : 3 mai 2024 à 13:55
Depuis mercredi soir, beaucoup d'observateurs et de fans ne parlent que de la non-entrée en jeu de Gonçalo Ramos. Une situation devenue habituelle en Ligue des Champions.

14 buts toutes compétitions confondues, des entrées impactantes, des réalisations qui ont changé le cours de certains matchs... Malgré un faible temps de jeu, Gonçalo Ramos a très souvent maximisé ses sorties sous le maillot Rouge et Bleu.

Si sur la scène nationale il a progressivement gagné la confiance d'un Luis Enrique qui ne l'utilisait quasiment pas en début de saison (11 de ses 14 réalisations ont été inscrites en 2024), l'attaquant portugais voit le technicien espagnol continuer de le snober dès que la Ligue des Champions reprend ses droits.

Preuves en sont ces chiffres : 0 minute lors de la double confrontation face à la Real Sociedad en huitièmes de finale, 6 petites minutes lors de celle contre le FC Barcelone en quarts et un nouveau "cirage" de banc mercredi soir sur la pelouse du Borussia Dortmund en demi-finale aller.

Une non-entrée au premier abord très curieuse étant donnée la physionomie de la rencontre, avec des Parisiens qui n'ont jamais su trouver la faille dans l'arrière-garde allemande (voir l'analyse du match). Quand on connait l'efficience de l'ancien joueur du Benfica Lisbonne, nul doute qu'il aurait su apporter la précision qu'il a manqué dans le dernier geste.

Néanmoins, d'autres avis invoquent une raison tactique pour laquelle Luis Enrique aurait décidé de ne pas se servir de l'international portugais (9 sélections, 7 buts). En effet, si Bradley Barcola et Ousmane Dembélé performent sur les ailes, le repositionnement de Kylian Mbappé dans l'axe depuis janvier est aussi dû à ses carences en pressing/retours défensifs. Or, une entrée de Ramos aurait fatalement décalé "Kyks" sur le côté gauche, laissant potentiellement Nuno Mendes seul face à l'activité incessante de Jadon Sancho et Julian Ryerson. Déjà que notre latéral a passé l'une de ses pires soirées sous le maillot parisien...

Dispensé de Ligue 1 ce week-end, le Paris SG retrouvera directement le club Jaune et Noir mardi prochain au Parc des Princes. On se souvient qu'entre les deux parties face au Barça, Luis Enrique avait su faire les ajustements nécessaires, dégageant même une équipe désormais type. À voir ce que fera maintenant l'Asturien...