Le baromètre des Parisiens après la Phase de Poules

alt null
  • Publié : 4 décembre 2022 à 03:41
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
La Phase de Groupes de la Coupe du monde 2022 étant terminée, on peut tirer un premier bilan concernant les performances de nos Parisiens. Alors, qui a brillé ? Qui a déçu ? Baromètre.

Ils ont brillé :
_ Kylian Mbappé (France) : Toujours attendu, jamais décevant. Auteur de 3 buts, “Kik's” a été le meilleur Bleu (ou en tout cas le plus décisif) de ce début de compétition et continue de chasser les records (voir article). 

 

_ Lionel Messi (Argentine) : Son équipe s'est inclinée d'entrée et à la surprise générale face à l'Arabie Saoudite, il a ensuite raté un penalty contre la Pologne, mais force est de constater que la “Pulga” reste le meilleur joueur Albiceleste. Seul buteur face aux hommes d'Hervé Renard, sauveur de sa nation contre le Mexique et incessant créateur devant la Pologne, le septuple Ballon d'Or s'est démené.

 

_ Achraf Hakimi (Maroc) : Comme un poisson dans l'eau. Toujours relâché avec sa sélection quand il est un peu brimé avec le club de la capitale, l'ancien intériste a été l'un des principaux artisans de la superbe campagne de qualification des Lions de l'Atlas, premiers d'un groupe comportant la Croatie et la Belgique. Hakimi a délivré une passe décisive contre le Canada.

 

Mention correct :
_ Marquinhos (Brésil) : Titulaire lors des deux premières Journées puis simplement entré en jeu face au Cameroun dans le match des “coiffeurs”, “Marqui” n'a pas forcément eu l'occasion de briller étant donné le peu d'occasions concédées par la Seleçao. Néanmoins, notre capitaine s'est montré sérieux.

 

_ Vitinha (Portugal) : La maximisation, c'est son truc. Resté sur le banc lors de l'intégralité des deux premières sorties lusitaniennes, le “Petit Vin” a rayonné malgré la défaite de son équipe vendredi contre la Corée du Sud. Suffisant pour renverser l'ordre établi par Fernando Santos ?

 

_ Carlos Soler (Espagne) : La maximisation, c'est son truc, épisode 2. N'ayant disputé que 30 minutes contre le Costa Rica, l'ex de Valence en a profité pour participer au festival offensif de la Roja et tromper son partenaire en club, Keylor Navas. 

 

Flop :
_ Keylor Navas (Costa Rica) : Dur de le mettre dans cette catégorie tant le portier des Ticos a retardé l'échéance à plusieurs reprises, notamment face au Japon, ce qui a permis aux siens de réaliser un parfait hold-up. Mais quand on encaisse 11 buts en seulement 3 rencontres et qu'on est le seul joueur du Paris Saint-Germain qui ne verra pas les Huitièmes de Finale, on ne peut qu'être dans les Flops.

 

Impossibles à évaluer :
_ Neymar (Brésil) : Blessé
_ Nuno Mendes (Portugal) : Blessé
_ Danilo Pereira (Portugal) : Blessé
_ Pablo Sarabia (Espagne) : 0 minute jouée