Le "Classique" est-il encore vraiment un Classique ?

alt null
  • Publié : 19 mars 2024 à 17:48
  • Dernière modification : 22 mars 2024 à 08:10
Le 31 Mars aura lieu le match du Classique au Vélodrome entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Voici quelques éléments à prendre en compte avant la rencontre.

La rivalité entre Parisiens et Marseillais est bien connue. Elle remonte aux années 1990 date où les deux équipes franciliennes brillent sur la scène européenne. Ceci dit, les deux formations ne se sont que très rarement disputées le titre de champion de France. 

Paris et Marseille se confrontent pour des raisons géographiques, culturelles et sociologiques. C'est l'opposition du Nord contre le Sud, la province contre la capitale, " Marseille ville de pêcheurs contre Paris, ville de Lumière ".

 

Unknown.jpeg

Les écussons des 2 formations.

 

Sur le point de vue footballistique, lorsque le " Classique " a lieu, c'est dans la tension que se déroule le match, avec beaucoup d'engagement, parfois trop, ce qui peut conduire à des débordements. La rivalité porte donc bien son nom et continue de se perpétuer année après année.

 

01hayb8xac5rsvsg5tqj.webp

Le Classique au Parc des Princes lors de la saison 2022-2023, Samuel Gigot vient de se faire expulser pour un tacle assassin sur Neymar.

 

Les chiffres des confrontations entre les 2 équipes sont formels : 50 victoires pour les parisiens contre 35 pour les marseillais. Le " Classique " s'est quand même soldé par un match nul à 11 reprises. Cependant, l'Olympique de Marseille est à ce jour la seule équipe française à avoir soulevé la Coupe aux grandes oreilles en 1993. À noter que ce trophée a été remporté en pleine période de corruption. 

 

 

Unknown.jpeg

Les joueurs de l'Olympique de Marseille célébrant leur victoire 1-0 face au Milan AC en finale de Ligue des Champions. 

 

En attendant le match du 31 Mars prochain, l'on peut voir une nette domination parisienne sur les dernières confrontations. En effet, sur les 10 derniers matchs disputés, le PSG s'est imposé à 7 reprises, a fait 1 match nul, pour seulement 2 défaites. Peut-on donc encore parler de " Classique" quand on voit le net avantage parisien ?