Le pari risqué pour De Laurentiis de garder Kvaratskhelia

alt null
  • Publié : 22 juin 2024 à 21:50
  • Dernière modification : 22 juin 2024 à 22:07
Le club de la capitale était prêt à conclure le transfert de l’ailier géorgien pour environ 100 millions d’euros. Un montant qui aurait dû inciter les Italiens à réfléchir davantage. Naples a donc fait une croix sur un montant énorme. Et si le Napoli finissait par regretter sa réponse au PSG ?

La piste prioritaire mène à Khvicha Kvaratskhelia qui a trouvé un accord avec le club de la capitale. Sur sa lancée, la direction francilienne pensait également convaincre Naples de libérer son ailier. Le Paris Saint-Germain s’était pourtant montré généreux. 

Une offre alléchante à environ 100 millions d’euros a été transmise au Napoli. Mais le président italien Aurelio De Laurentiis n’a même pas réfléchi. Le patron napolitain a immédiatement refusé la proposition. Le choix vient surtout du nouvel entraîneur Antonio Conte qui considère Khvicha Kvaratskhelia comme un élément indispensable la saison prochaine.

Pour le journaliste italien Stefano De Grandis au micro de Sky Sports, une telle proposition se refuse difficilement :

"100 millions d'euros, si l'on sait les utiliser, c'est un capital incroyableLe Genoa a payé 1,5 millions d'euros pour (Albert) Gudmundsson, par exemple. Par rapport à certains chiffres, il faut réfléchir, tout le monde ne peut pas être intransférable. Kvara est désormais reconnu à l'échelle internationale et, forcément, il est moins performant. Si le PSG donne 100 millions d'euros et un salaire plus élevé pour Kvara, Naples devra inévitablement ajuster ses revenus s'il le garde.»

Une décision lourde de sens et qui pourrait mettre le club napolitain dans l'embarras en cas de prolongation de contrat.