Le patron de la MLS veut signer Messi !

alt null
  • Publié : 6 mars 2023 à 23:48
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Dans un entretien accordé au site The Athletic, Don Garber, commissaire de la MLS, a déclaré vouloir faire des efforts pour voir arriver Lionel Messi dans son championnat.

En effet, dans cette interview avec le média anglophone, Don Garber, le patron de la Major League Soccer (championnat américain), a évoqué ses ambitions de faire signer le septuple ballon d'or, qui sera en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain au mois de juin prochain. 

 

“En dehors des sentiers battus”

 

Déterminé à faire venir le champion du monde argentin, qui sera libre de tout contrat le 30 juin prochain, Don Garber se dit prêt à faire preuve de souplesse afin de voir son objectif se réaliser.

“Vous avez affaire au joueur le plus spécial de l'histoire du football. Alors quand il y a des rumeurs le liant à Miami, c'est génial. Et si cela pouvait se produire, ce serait formidable pour la MLS, ce serait formidable pour Messi et sa famille, et comme pour tout chez nous, nous essayons de saisir toutes les opportunités. Si nous avons l'opportunité de le faire, ce sera en dehors des sentiers battus.”

 

Messi à l'Inter Miami ?

 

Dans le projet annoncé par Don Garber, le projet de faire venir Lionel Messi en MLS, se ferait au sein du club de l'Inter Miami , actuellement premier du classement en championnat (Conférence Est). 

 

Lors du mercato estival, le club pensionnaire de MLS avait admis être intéressé par le profil de Lionel Messi, et qu'il aimerait s'offrir les services du joueur argentin. 

 

Un blocage financier 

 

Bien que l'objectif de voir venir la “Pulga” aux États-Unis l'été prochain soit dans l'esprit des dirigeants de la ligue américaine, un paramètre pourrait poser problème. 

 

Effectivement, pour les dirigeants de la MLS et Don Garber, le plan financier se manifeste comme un frein au projet, notamment à cause du fair-play financier américain. Alors que l'argentin toucherait actuellement un salaire de 25 millions d'euros nets par an, ainsi qu'une prime de 25 millions à la signature, le championnat américain cherche un moyen d'attirer financièrement l'ancien Barcelonais.