Le PSG assure l'essentiel face à Dortmund

alt null
  • Publié : 21 septembre 2023 à 03:57
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
Globalement dominateur, le Paris Saint-Germain est parvenu à battre le Borussia Dortmund pour son entrée en lice en Ligue des Champions (2-0). Les Parisiens qui ont enfin gardé leur cage inviolée.

Tombé dans le groupe de la mort, le PSG a entamé sa campagne de Champions League de manière idéale avec un succès sur le Borussia Dortmund. Disposés dans leur habituel 4-3-3, les Rouge et Bleu ont pu compter sur Manuel Ugarte dès le coup d'envoi, lui qui était incertain après avoir été touché à l'entraînement la veille.

 

Si le contexte n'est évidemment pas le même, le premier quart d'heure a eu des relents de ce qu'on avait l'habitude de voir au Parc des Princes l'an passé, à savoir un adversaire qui joue crânement sa chance, en rentrant dans le lard des locaux. Mais en-dehors d'une frappe de Malen bien repoussée par Donnarumma (14e), la grisaille dans le ciel parisien ne s'est pas traduite en tempête.

 

Très rapidement ensuite, les hommes de Luis Enrique ont mis le pied sur le ballon. Un peu plus à l'aise qu'il y a un mois dans ces phases de possession (sans pour autant être transcendants), les Parisiens se sont procurés pas mal d'opportunités, mais ont surtout cruellement manqué de réalisme dans le dernier geste. Preuve en est le seul tir cadré pour 11 tentatives dans le premier acte. A noter le poteau trouvé par Vitinha, à l'issue d'un échange entre Dembélé et Hakimi (19e).

 

Le Marocain qui monte véritablement en puissance depuis trois rencontres et qui a été l'auteur d'un superbe but, en étant cette fois à la conclusion d'un mouvement avec le Portugais (57e, 2-0). Peu avant ce chef-d'oeuvre, c'est Kylian Mbappé qui avait ouvert la marque, en transformant un penalty obtenu suite à une main de Süle (49e, 1-0). Une seconde mi-temps que les coéquipiers de Marquinhos auront maîtrisé, au point de réussir à ne pas encaisser de but quand le BVB a poussé en fin de rencontre (79e, 82e, 87e), chose très rarement acquise depuis le début de l'exercice 2023-24 (une seule fois, face à Lorient en J1, 0-0).

 

Pas très en vue pour sa première titularisation, Randal Kolo Muani a laissé sa place à Gonçalo Ramos (80e). Le Portugais qui a cru débloquer son compteur dans la capitale d'une petite pichenette sur Kobel, mais qui fut signalé hors-jeu au moment de la passe de Mbappé (90e+6). Enfin, et s'il manque encore de créativité et de variation de rythme, il faut souligner l'intensité mise par le milieu à trois francilien, avec la sentinelle Ugarte et les relayeurs Zaïre-Emery et Vitinha.

 

Paris a donc bien rebondi après avoir encaissé son premier revers de la saison vendredi dernier face à Nice (2-3, 5e Journée de L1). Prochain rendez-vous dimanche soir contre l'Olympique de Marseille, toujours au Parc des Princes, pour venir clôturer 10 jours de folie.