Le PSG vise un latéral gauche Brésilien

alt null
  • Publié : 12 juin 2024 à 15:53
  • Dernière modification : 12 juin 2024 à 16:08
Toujours à la recherche d'un latéral gauche pour suppléer Nuno Mendes, le PSG aurait jeté son dévolu sur Guilherme Arana, arrière gauche du Clube Atlético Mineiro, au Brésil.

C'est une nouvelle assez surprenante qui nous parvient du Brésil. Guilherme Arena, arrière gauche de 27 ans évoluant au Clube Atlético Mineiro, est pisté par le Paris Saint-Germain pour renforcer son axe gauche cet été.

Le média brésilien Ge.Globo nous apprend en effet que le PSG a contacté le club du joueur. Pour l'instant, Luis Campos n'a toujours pas envoyé d'offre officielle, mais cela ne saurait tarder.

Interrogé en conférence de presse à ce sujet, Guilherme Arena n'a pas voulu confirmer la rumeur :

"Honnêtement, j'ai vu quelques nouvelles sur l'intérêt des équipes étrangères, mais jusqu'à présent, rien n'est arrivé..."

Avant de souligner son passage mitigé en Europe :

"Jouer dans le football européen a toujours été un rêve. J'ai passé un moment moins agréable là-bas, mais cela m'a servi d'expérience, tant pour mes agents que pour ma famille. Ma tête est concentrée sur mon travail ici."

Si vous ne le connaissez pas, c'est normal. Le Brésilien n'a évolué que trois petites saisons en Europe, avec notamment deux d'entre elles au FC Séville (2017/2018 et 2018/2019) et la dernière à l'Atalanta Bergame (2019/2020). En tout, durant ces trois années, le latéral gauche n'aura disputé que 29 matchs. Un maigre bilan montrant des difficultés à s'acclimater au football européen.

Aujourd'hui, Guilherme Arena est capitaine de son club de l'Atlético Mineiro et est sélectionné par Dorival Júnior pour disputer la Copa America. Celui-ci serait même pressenti titulaire devant le défenseur du FC Porto Wendell.

À l'heure actuelle, il n'y a donc toujours aucune offre parisienne, mais l'intérêt est concret, tellement qu'ESPN Brésil confirme l'information. Le dossier promet donc encore de multiples rebondissements avec, pourquoi pas, un dénouement final positif ?