Les Parisiennes en demi-finale de L'Uefa Womens Champions League

alt null
  • Publié : 29 mars 2024 à 04:44
Une semaine après sa victoire convaincante en Suède à l'occasion du match aller (1-2), l'équipe féminine du Paris Saint-Germain retrouvait l'UEFA Women's Champions League et la formation d'Häcken pour le match retour des quarts de finale de la compétition. Sur la pelouse du Parc des Princes, les Rouge et Bleu avaient l'objectif de se qualifier pour le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions.

 

 

 

Et pour tenter d'y parvenir, le coach parisien Jocelyn Prêcheur alignait une défense centrale constituée d'Elisa De Almeida, de Jade Le Guilly et d'Eva Gaetino pour protéger le but occupé par la gardienne Katarzyna Kiedrzynek. Les défenseures latérales , Sakina Karchaoui dans le couloir gauche et Amalie Vangsgaard dans le couloir droit étaient titulaires. Dans l'entrejeu, la capitaine Grace Geyoro était accompagnée par l'internationale américaine Korbin Albert. Sur le front de l'attaque, Sandy Baltimore occupait l'aile droite et Tabitha Chawinga le flanc gauche, alors que Marie-Antoinette Katoto prenait place au poste d'avant-centre.

 

 

_am26260_ozyhkvsh.jpg
Un XI tout de même classique pour les Parisiennes qui jouent gros sur cette partie. 

 

 

Au fur et à mesure que les minutes défilaient, les parisiennes prenaient le contrôle du ballon et la domination s'accentuait tout simplement. 

 

 

Toujours aussi remuante, notre attaquante malawite Tabitha Chawinga  récupérait un ballon très haut et obligeait une nouvelle fois la gardienne adverse Jennifer Falk à s'employer (25e). Quelques instants plus tard, l'intenable ailière parisienne se voyait enfin être récompensée, puisque sa puissante frappe croisée du pied gauche venait terminer sa course au fond des filets après avoir été aidée du poteau (C'est superbe, ca fait 1-0 pour les Parisiennes , 27e). 

 

_am13252.jpg
L'attaquante malawite qui délivre le club de la capitale dans cette rencontre, ca fait 1-0.

Le club de la capitale allait ensuite monopoliser le ballon, en enchaînant les longues séquences de possession pour tenter de trouver la faille dans un bloc adverse replié et très compact. En pleine maîtrise, le collectif des Rouge et Bleu rentrait donc au vestiaire avec un but d'avance.

 

 

Au retour des vestiaires, plus les minutes avançaient et plus le club de la capitale tentait de faire plier un bloc gothembourgeois très dense, il fallait donc s'en remettre aux tirs lointains. 

 

 

Un domaine dans lequel Korbin Albert excelle, et la milieu de terrain parisienne le démontrait à nouveau ce soir en déclenchant une frappe limpide du pied gauche aux vingt-cinq mètres qui venait nettoyer la lucarne adverse (C'était tout simplement splendide de la part d'Albert c'est 2-0, 70e) !

 

 

_am26906_v9grumn1.jpg
Une magnifique frappe lointaine de la part de Korbin Albert qui finit sa course en pleine lucarne adverse, c'est sensationnel ! 2-0 POUR PARIS

 

 

Grâce à ce bijou de la milieu de terrain des Rouge et Bleu, Paris venait sans doute d'enterrer les derniers espoirs suédois. 

 

 

Et si les joueuses adverses espéraient un retour dans ce match , c'était sans compter sur Marie Antoinette Katoto qui se charger définitivement de mettre un terme a leur espoirs en fin de rencontre: à la suite d'un énième débordement sur le flanc gauche signé Karchaoui, notre internationale tricolore et buteuse plaçait une tête plongeante décroisée qui permettait aux Rouge et Bleu de prendre le large (3-0, 74e)

 

 

_am26983_9zodmo1z.jpg
Katoto qui y va de son but dans ce quart de finale retour, ca fait 3-0 pour Paris dans cette rencontre.

 

 

 

Dans le dernier quart d'heure de jeu, les Parisiennes continuaient de contrôler les débats et Häcken ne parvenait pas à sonner la révolte. Au terme d'une rencontre à sens unique, le Paris Saint-Germain l'emportait 3 buts à 0 et se qualifiait pour le tour suivant !

 

 

_am27274_bs7adze8.jpg
Les Parisiennes ont rendez-vous avec les Lyonnaises lors de la demi-finale de l'Uefa Womens Champion League .