Les Parisiens s'imposent de justesse à la Meinau

alt null
  • Publié : 3 février 2024 à 04:28
  • Dernière modification : 3 février 2024 à 14:54
Après le match nul de dimanche dernier au Parc vs Brest, le Paris St-Germain était en déplacement au stade de la Meinau pour y affronter les Strasbourgeois en match avancé de la 20è journée. Au terme d’un match intense et disputé entre les deux clubs, le club de la capitale a finalement récolté un précieux succès en Alsace.

Pour y disputer la victoire, Luis Enrique devait encore remodeler son onze de départ avec les absences du soir, entre blessures, suspensions et différentes rencontres internationales. 

Paris était emmené par le trio Asensio - Mbappé - Kolo Muani en attaque. Au milieu c'était le retour de Warren Zaire-Emery (latéral face à Brest dimanche dernier) en compagnie de Manuel Ugarte et de Fabian Ruiz.

 

onze-de-depart-rcsa.jpg
Un XI Parisien une fois de plus remodelé pour Luis Enrique.

 

En défense, Luis Enrique a choisi d'y aller avec Carlos Soler et Lucas Hernandez comme latéraux alors que Marquinhos et la recrue Lucas Beraldo composaient la charnière centrale dans ce match. 

Désireux de retrouver le chemin de la victoire, les Parisiens démarraient le match en trombe alors que dès la 4è minute , Randal Kolo Muani  qui est trouvé dans la surface crochète Perrin, qui déséquilibre l'attaquant rouge et bleu en taclant. Penalty pour le Paris St-Germain mais malheureusement , Kylian Mbappé bute sur le gardien strasbourgeois, toujours 0-0. 

Mais pour Kylian Mbappé, ce n'était que partie remise pour lui puisque ce dernier revient à la charge un peu plus tard, on joue la 31è minute, Asensio vient au pressing sur Bellaarouch et contre le dégagement du portier marocain. Mbappé n'en demandait pas tant alors qu'il hérite du ballon à l'entrée de la surface le glisse au fond des filets ! Ça fait 1-0 pour le club de la capitale!

 

rcsa-psg-20156088__u2a1687_jpg_charles_eudes_-paris_saint-germain-_20240202_204530.jpg
Le #7 Parisien inscrit son 20è but de la saison en championnat , ça fait 1-0 pour Paris!

 

À la mi-temps, les joueurs du club de la capitale rentraient au vestiaire avec cet avantage d'un but. 

 

Mais en revenant de cette pause,Luis Enrique et ses joueurs savaient très bien qu'il fallait profiter de ce temps fort pour faire mal à l’adversaire, qui allait forcément finir par se replacer. Et les Rouge et Bleu ont su répondre à cette consigne, en frappant fort juste après la pause. 

 

Sur un contre absolument sublime amorcé par Kylian Mbappé et relayé par Fabian Ruiz, Mbappé et Asensio ont inversé leurs rôles, l’Espagnol bénéficiant d’un caviar du Français pour ajuster Bellaarouch. Du très grand art pour ce 2-0 pour Paris !

 

32ecf1a4-be50-4da1-805a-783751cefa64.jpeg
L'Espagnol qui a été chirurgical et qui revient au mieux après sa blessure.

 

Portés par un public amouraché, les Strasbourgeois ont logiquement profité de la dernière demi-heure pour jeter toutes leurs forces dans cette rencontre jusqu’à parvenir à réduire le score, avec un but signé Bakwa à bout portant (1-2, 67e). Un but qui a relancé à la fois le match et les aspirations des locaux, laissant planer sur la Meinau une fin de soirée aussi débridée qu’électrique. Mais les Rouge et Bleu ont résisté jusqu’au bout pour conserver leur score et arracher une précieuse victoire.

Au terme d’un match très animé, le Paris Saint-Germain poursuit donc sa série d’invincibilité tout en creusant provisoirement l’écart en tête de ce championnat de Ligue 1.

 

82dc9218-325f-41bc-9512-789548fbdf0f.jpeg
Paris qui remporte un succès de justesse mais important tout de même.

 

Un déplacement concluant, avant les retrouvailles avec le Parc des Princes pour trois matches consécutifs : tout d'abord pour une 2ème fois en une semaine contre Brest mais cette fois en Coupe de France. 

Par la suite Paris recevra Lille en Ligue 1 pour le compte de la 21ème journée, puis la Real Sociedad en huitième de finale aller de Ligue des champions. Le contrat du jour est rempli. 

Inutile de mentionner que les prochains rendez-vous sont déjà pris pour les pensionnaires du Parc des Princes...