Luis Enrique : "Dembélé est à 99% un joueur du PSG"

  • Publié : 11 août 2023 à 19:15
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
A la veille de la reprise de la Ligue 1 demain soir face à Lorient, Luis Enrique a tenu une Conférence de Presse dans laquelle il est revenu sur tous les sujets brûlants.

Avant de signer au PSG, saviez-vous que vous ne pourriez pas utiliser Mbappé, Verratti, Neymar, Bernat pour le premier match de la saison ?

 

Luis Enrique : "Je ne parle pas encore français, mais j’ai bien compris cette question. Je commence par cette thématique Mbappé : elle est déjà apparue ici à Paris. Une solution positive avait été trouvée avant que j’arrive, j’espère qu’un accord sera trouvé entre le joueur et le club. Mais je vous rappelle que la philosophie est claire : le club est au-dessus de tout".

 

Mbappé sera-t-il bien absent contre Lorient ? Le fait d’écarter Verratti et Neymar est-il une décision de votre fait ?

 

L.E. : "Au sujet de Mbappé, je ne dirai rien de plus. Pour les autres joueurs, j’ai coutume de garder privées mes discussions, cela restera entre nous. Je vous invite à être attentif à mes actes. Ils exprimeront clairement mon avis sur la situation".

 

Avez-vous constaté que cette équipe peinait à s’imposer en Ligue des Champions car le manque d’intensité de Ligue 1 pouvait lui être préjudiciable ?

 

L.E. : "Le fait que je sois assis ici depuis un mois, c’est la preuve que je veux régler ces problèmes. Je veux avoir 95-100 minutes où l’équipe veut être compétitive. Je ne veux pas 10 minutes de folie, je veux un football total, du pressing. L’équipe est prête à en découdre, on veut donner du plaisir. Ça va se passer comme ça, on n’aura peut-être pas ce rythme dès le premier match, ça sera un match difficile. Mais je veux donner du plaisir aux supporters et que nous ayons la main du début à la fin de la rencontre".

 

Pouvez-vous nous décrire vos premières semaines à Paris ?

L.E. : "Je crois que Paris c’est le truc qui se trouve là-bas, j’y suis allé une fois (rires). Le Parc est un très beau stade, j’y suis allé une fois cette semaine. Pour le reste, je reste ici travailler en permanence, j’ai hâte de commencer. J’espère qu’il y aura un bon match demain, une belle ambiance, que nous passerons du bon temps ensemble. On me met dans les meilleures conditions pour créer la meilleure équipe, je suis enchanté et motivé".

 

Avez-vous des craintes au sujet des dernières semaines du mercato ?

L.E. : "Encore aujourd’hui, on fait ce qu’il faut pour le mercato. On est ouvert au fait d’améliorer l’effectif, je reste en contact avec Luis Campos et le président. Le mercato est difficile pour tout le monde, c’est quelque chose qu’on accepte. Mais on reste attentif à tous les postes".

 

Warren Zaïre-Emery a été particulièrement satisfaisant pendant la tournée au Japon. A-t-il gagné sa place dans le onze de départ en ce début de saison ?

 

L.E. : "J’ai pour habitude de ne jamais donner le onze de départ la veille des matchs. Les joueurs sauront dans l’après-midi qui débutera. Warren est un jeune que j’aime beaucoup, un des meilleurs jeunes en France. Warren est un joueur qui ne manque d’aucune qualité. C’est un joueur très intelligent et technique. Le PSG prend soin de ses jeunes".

 

Le PSG est-il favori à sa propre succession en Ligue 1 ?

 

L.E. : "C’est très clair : oui. Nous sommes une des meilleures équipes en France, on veut gagner tous les titres et les compétitions dans lesquelles on se présente".

 

Quand verra-t-on Ousmane Dembélé sous le maillot du PSG ?

 

L.E. : "Ce n’est pas encore légalement un joueur du PSG. Il manque encore un petit quelque chose. Il est à 99 % un joueur du PSG, mais pas encore à 100 %".