Luis Enrique envisageait un match difficile

  • Publié : 1 octobre 2023 à 04:52
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
Suite au match nul concédé sur la pelouse de Clermont, Luis Enrique s'est exprimé et est revenu sur ce match particulièrement difficile du club parisien.

 

 

 

Après une semaine haute en émotion avec des victoires de qualité contre Dortmund (2-0) et contre le rival Marseillais (4-0), le club parisien était à court de solution contre Clermont et le tacticien espagnol est justement revenu sur le fait que pour lui, son club savait que ce serait un match difficile mais qu'il ne pensait pas que cela finirait comme cela (0-0.) 

 

 

''Nous savions que ce serait un match difficile. L'équipe de Clermont était très motivée et voulait gagner le match. Peut-être que nous avons manqué un peu d'intensité, mais je pense aussi qu'il était très difficile de jouer ce match à cause de l'état du terrain. Le ballon rebondissait et il était particulièrement difficile à contrôler. Cela a forcément réduit nos possibilités en attaque, mais malgré cela nous avons tout de même eu la main mise sur le match.

 

Le résultat final est un match nul, mais nous aurions également pu perdre. Le football est un sport très capricieux. J'ai vu les statistiques du match et nous avons eu 10 tirs cadrés, pour un total de 21 frappes. Je pense que ce doit être suffisant pour gagner le match, mais ce n'est pas ce qu'il s'est passé. Maintenant, nous devons nous préparer pour le match de Ligue des Champions à l'extérieur contre Newcastle, et nous voulons vraiment remporter ce prochain match pour consolider notre position dans le groupe.''

 

 

En plus de Luis Enrique, le joueur parisien Danilo Pereira s'est exprimé sur le fait que lui et ses coéquipiers ont beaucoup tenté mais qu'ils ont buté sur un excellent gardien cet après-midi en la personne de Mory Diaw (ancien titi parisien): 

 

''Clermont a été solide défensivement. Ils ont mis beaucoup d'intensité et d'agressivité. On a tenté de marquer un premier but rapidement mais nous ne sommes pas parvenus à le faire. En deuxième période, on a réussit davantage à porter le danger sur le but adverse, mais on a beaucoup buté sur le gardien.''