Marquinhos confirmé dans son rôle, Mbappé désavoué ?

alt null
  • Publié : 25 août 2023 à 08:21
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
Cette fois c'est la bonne, Marquinhos sera bien le capitaine du Paris Saint-Germain pour la saison 2023-2024. Le Brésilien est arrivé premier du nouveau vote des joueurs. Kylian Mbappé finit lui 4e.

Alors que le premier vote avait été jugé trop informel (voir article), un second scrutin a été organisé au sein de l'effectif du PSG pour désigner le capitaine de l'équipe pour la saison actuelle. Si la méthode est inédite au Paris SG, elle est de mise dans certains autres grands clubs comme Manchester City. Luis Enrique avait d'ailleurs déclaré ne pas vouloir désigner lui-même le porteur du brassard : "Je ne choisis pas les capitaines. Ce sont les joueurs qui choisissent. Ils votent et décident qui les représente [...] Il y a quatre capitaines. En tant qu'entraîneur, mon expérience me dit que ce n'est pas mon travail de choisir les capitaines. Ce serait le capitaine de l'entraîneur. Non, je veux un capitaine des joueurs".

 

Et RMC a dévoilé qu'à l'issue de cette seconde élection, cette fois réalisée à bulletin secret, Marquinhos est de nouveau arrivé en tête, précédant ainsi ceux qui seront ses suppléants, Danilo Pereira, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé.

 

Que des perdants ?

 

Excepté Danilo Pereira, qui se voit propulser deuxième capitaine alors qu'il ne part pas dans la peau d'un titulaire, preuve du respect qu'inspire le polyvalent portugais en interne ; le résultat sonne un peu comme un désaveu pour les 3 autres susnommés.

 

En effet, qu'un second vote ait été réclamé ne doit pas être rassurant pour Marquinhos, lui qui porte le brassard depuis 3 ans maintenant, l'héritant de Thiago Silva après le départ du "Monstro" à Chelsea. D'autant que le défenseur central Auriverde n'est toujours pas fixé sur son avenir, lui qui est est l'un des historiques de la formation Rouge et Bleue (présent depuis 2013) et qui est de facto l'un des symboles de toutes les désillusions vécues par le club de la capitale. L'Arabie Saoudite pourrait d'ailleurs être une destination possible.

 

Presnel Kimpembe est quant à lui rétrogradé. Habituel vice-capitaine, le Titi "paie" sans doute son manque de temps de jeu, lui qui est très souvent blessé et qui a également vu les arrivées conjuguées de Milan Skriniar et Lucas Hernandez.

 

Enfin, Kylian Mbappé. Redevenu légitime pour ce statut depuis sa réintégration dans le groupe principal, l'attaquant tricolore n'est arrivé que 4e des suffrages. Capitaine des Bleus et fer de lance de l'attaque parisienne, l'ancien monégasque a peut-être vu ici ses coéquipiers ne pas vouloir désigner capitaine un joueur qui s'apprête à quitter le club l'été prochain.