Mbappé voit triple, Paris atomise Montpellier chez eux

alt null
  • Publié : 18 mars 2024 à 03:39
  • Dernière modification : 18 mars 2024 à 03:40
Deux semaines jour pour jour avant d'aller défier l'Olympique de Marseille au Vélodrome, le Paris St-Germain était au Stade de la Mosson pour y affronter les Montpelliérains.

 

 

 

Un dernier coup à mettre avant une trêve internationale chargée aux quatre coins de la planète : l’objectif de nos Parisiens était très clair, ce dimanche, pour le déplacement dans le sud de la France. Luis Enrique et ses hommes devaient tout simplement y aller pour confirmer leur forme étincelante au sommet de la Ligue 1. Fidèle à ses habitudes de rotation, le technicien espagnol avait de nouveau concocté un onze remodelé, porté par un trio Barcola - Kolo Muani-Mbappé en attaque.

 

 

onze-depart-mhsc.jpg
Un XI Parisien une fois de plus remodelé avec une défense Hakimi-Beraldo-Danilo-Hernandez. Au milieu, Lucho Enrique avait choisi son trident Lee Kang-In- Vitinha et Ugarte alors que le trio Barcola -Kolo Muani-Mbappé était aligné en attaque.

 

 

Malgré la position difficile au classement pour nos adversaires du soir, il fallait tout de même s'attendre à voir une vraie belle affiche de Ligue 1, et nous ne sommes pas trompés sur cela.

 

 

Et c’est Paris qui a piqué en premier ! Face à la troupe de Michel Der Zakarian toujours bien organisée, les Rouge et Bleu ont misé sur la patience pour se rapprocher progressivement de la surface adverse… jusqu’à faire craquer les Montpelliérains sans y avoir mis un pied ! C’est Vitinha, spécialiste des tirs lointains, qui a allumé l’interrupteur pour déverrouiller ce match ! 

 

 

Décalé plein axe par Kylian Mbappé, le Portugais a mystifié avec classe son garde du corps avant d’armer, à mi-distance, un superbe tir fouetté venu se loger dans la lucarne adverse (0-1, 14e). Clair, net et limpide.

 

 

13_vitinha.jpg
Le portugais qui est particulièrement en forme cette saison claque une autre frappe limpide c'est parfait ça fait 0-1!

 

 

 

Face à un adversaire qui était loin d'abandonner, il fallait continuer à faire ce que les parisiens savent faire c'est à dire faire la différence. 

 

 

C’est ce que les hommes de Luis Enrique ont fait, en surprenant un peu plus La Mosson sur une merveille d’attaque rapide. Amorcé par Achraf Hakimi côté droit, une contre-attaque rapide a été emmené par Kylian Mbappé, lequel s’est appuyé sur Randal Kolo Muani avant d’être servi en pleine course pour un petit ballon redressé dans le petit filet adverse (Ça fait 0-2, 22e). Chirurgical !

 

 

22_mbappe.jpg
Mbappé qui double l'avance de Paris d'un geste chirurgical.

 

 

Étant menés 0-2 à domicile, les hommes de Der Zakarian ont alors mis les bouchées doubles pour se réveiller, sous l’impulsion de Savanier. Une ténacité payante, et récompensée par un but de Nordin, opportuniste de la tête au second poteau (1-2, 31e). Un but pour relancer les espoirs des locaux, et pour réveiller les supporters dans le match ! D’un bout à l’autre du rectangle vert, il a fallu être concentrés, cohérents, et très très vigilants. On a notamment pu compter sur un sauvetage héroïque de notre Danilo Pereira sur un ballon de Khazri tout seul face au but (40e). Mais sur l’action suivante, assez confuse, la réussite a fui notre défenseur et les Montpelliérains ont obtenu un penalty litigieux que Savanier s’est chargé de transformer (2-2, 45e). Bref, tout le match était relancé !

 

 

À égalité 2-2 après les 45 premières minutes, nos Parisiens revenaient après la pause avec un seul objectif : ne plus laisser une miette à leur adversaire. Luis Enrique décidait d’ailleurs de faire entrer Nuno Mendes pour appuyer sur l’accélérateur. Mais c’est un autre TGV, dévastateur une fois de plus, qui a tout écrasé sur son passage. Plein axe à plus de 25 mètres, Kylian Mbappé a déclenché un missile téléguidé qui a heurté l’arête de la lucarne avant de finir au fond des filets (2-3, 49e). Vertigineux et une fois de plus magistral!

 

 

37_mbappe.jpg
LE #7 Parisien y va d'une frappe pure et limpide qui finit sa course sous la transversale, c'est magistral de sa part!

 

 

Et visiblement, Luis Enrique avait bien ciblé la stratégie à adopter dans ce match puisqu’après Vitinha et Mbappé, c’est une troisième frappe lointaine qui a fait basculer la rencontre. 

 

 

Un une-deux amorcé par Kang-in Lee avant que ce dernier n'envoie un vrai missile pour nettoyer l’autre lucarne cette fois-ci (Ça fait 2-4 pour Paris, 53e). C’est à se demander si nos Rouge et Bleu n’avaient pas fait un concours pour la note artistique car c'est une fois de plus somptueux !

 

 

35_kangin.jpg
Le sud-coréen qui envoie une frappe en pleine lucarne après celles de Vitinha et Mbappé , Ca fait 3 buts somptueux ce soir et c'était loin d'être fini!

 

 

Reste que la première mi-temps et certains matchs cette saison l'ont démontré, avec deux buts d’avance, il faut tout de même continuer à être vigileants .

 

 

Alors pour cette dernière demi-heure, nos Parisiens ont tenu à tuer définitivement les espoirs des Montpelliérains. Surtout que certains en avaient encore sous le pied, comme Kylian Mbappé et Vitinha, littéralement déchaînés. Le Français ne s’est pas arrêté là en s’offrant un triplé sur une demi-volée armée à la vitesse de l’éclair après un appel tout aussi foudroyant (2-5, 62e).Ce Mbappé la était tout simplement INARRÊTABLE  !!!

 

36_mbappe.jpg
LE CAPITAINE DU SOIR INSCRIT SON TRIPLÉ ET ÇA FAIT 5-2 POUR PARIS !!!

 

 

En toute fin de rencontre, alors que les Parisiens géraient tranquillement cette fin de match et s'en allaient finalement vers ce succès , le portugais Nuno Mendes est venu parachever cette belle victoire d'un coup de canon sous la barre en angle fermé faut-il le préciser! (2-6, 89e)

 

 

41_mendes.jpg
Nuno Mendes qui vient confirmer sa bonne forme depuis quelques matchs avec un but d'une grosse frappe en angle fermé, c'est superbe !

 

 

Après ce match complètement fou, où Paris a creusé l’écart, l’a vu réduire puis l’a très largement repris, le Paris Saint-Germain a fait le travail pour l’emporter et surtout avec la manière finalement. ILe club de la capitale continue donc la belle série qu'il est en train de réaliser avec une 24 rencontre sans défaite. Du travail bien fait pour nos joueurs, qui peuvent désormais rejoindre leurs sélections respectives avec le sentiment du devoir accompli. La suite sera tout aussi excitante puisque dans deux semaines, c’est un Classique électrique à Marseille qui marquera la reprise en Ligue 1 pour nos Parisiens. 

 

 

De quoi avoir hâte ...