Messi à la folie

alt null
  • Publié : 19 décembre 2022 à 16:37
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Jour de Finale ! A quelques heures du dernier match de la Coupe du monde 2022 qui mettra aux prises la France et l'Argentine, retour sur le tournoi exceptionnel de Lionel Messi, qui disputera par ailleurs sa toute dernière rencontre dans un Mondial.

Ce dimanche 18 décembre 2022 marquera l'histoire du football quoi qu'il arrive. En effet, quelque soit le vainqueur de la Coupe du monde (on espère évidemment que ce sera la France), celui-ci marquera ce jour d'une pierre blanche. Si les Bleus glanent leur 3ème étoile, ils deviendront le premier pays à réaliser le doublé depuis l'Italie (1934-1938) et le Brésil (1958-1962). Et Kylian Mbappé empochera son deuxième trophée Jules Rimet à seulement 23 ans et 363 jours.

 

En face, l'Argentine tentera de renouer avec le succès dans une compétition qu'elle n'a plus remporté depuis 1986. Surtout, ce serait l'avènement final de Lionel Messi, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de tous les temps, mais à qui il ne manque que le graal absolu. 

 

The Last (Argentine) Dance 

 

Ça tombe bien, pour son dernier Mondial en carrière (il l'a lui-même annoncé au soir de la Demie face à la Croatie), la “Pulga” a mis les petits plats dans les grands. Si ce sera sa deuxième Finale aujourd'hui, sa Coupe du monde 2014 avait un goût d'inachevé tant l'ancien joueur de Barcelone avait brillé en Phase de Poules et en 8èmes de Finale, avant de peu à peu disparaitre lors des dernières sorties.

 

Cette fois, la star du Paris Saint-Germain a été phénoménale de A à Z. Meilleur buteur de la compétition pour l'instant avec 5 réalisations (à égalité avec son coéquipier en club Kylian Mbappé), Messi y a ajouté 3 passes décisives, contribuant directement à 66,6% des buts de l'Albiceleste (8 sur 12). Plus que ça, le septuple Ballon d'Or est rayonnant, dans la lignée de son début de saison avec le PSG.

 

Sauveur de la patrie contre le Mexique en Poules, réduisant Josko Gvardiol, meilleur défenseur du tournoi qatari, en danseur de tango en Demie, leader charismatique (et colérique) face aux Pays-Bas en Quart … Leo Messi a pondu plusieurs classiques durant la compèt' dont on se souviendra encore longtemps.

 

The Mission

 

Justement, son attitude guerrière contre les Néerlandais est vectrice de son changement d'attitude en sélection. Capitaine depuis 2011, le génie de Rosario avait surtout été pendant de nombreuses années un leader technique et non vocal, ce qui lui avait souvent été reproché. Mais il y a eu un déclic lors de la dernière Copa America, remportée sur le sol et au détriment de l'ennemi intime brésilien.

 

Depuis, Messi semble comme habité, en mission. Les images de toutes ses provocations toujours lors du même match contre les Pays-Bas ont fait le tour de la planète. La célébration “à la Riquelme” au nez et à la barbe d'un Louis Van Gaal qui avait été très véhément à l'encontre de l'ancien numéro 10 par le passé, mais aussi de la “Pulga” à ses débuts ; les mots très durs envers l'arbitre Antonio Mateu Lahoz ; et le désormais fameux “Qué miras bobo !?” ("Qu'est-ce que tu regardes imbécile !?") à Wout Wenghorst, double-buteur dans la rencontre, et qui ne souhaitait pourtant que lui demander son maillot.

 

Une attitude qui ne semble pas écorner son image si l'on en croit son ancien coéquipier en Catalogne, Frenkie De Jong : “C'est le meilleur joueur de tous les temps. J'espère qu'il remportera le Mondial”. Même son de cloche chez Luka Modric : “Messi a montré toutes ses qualités pendant ce tournoi. Toute sa grandeur”.

 

Alors quel point final pour Lionel Andrés Messi Cuccittini dans la compétition la plus prestigieuse qui soit ? Deviendra-t-il l'égal de Diego Maradona dans le coeur des Argentins en remportant sa première Cdm ? Ou l'est-il déjà quoi qu'il arrive étant donné tous les accomplissements passés et actuels ? Réponse en fin d'après-midi.