Mme Aréola et ''l'éviction'' du PSG envers son mari, elle se confie!

alt null
  • Publié : 30 juin 2024 à 17:46
  • Dernière modification : 30 juin 2024 à 17:48
Pour cet Euro 2024, Didier Deschamps a décidé de retentir trois gardiens : Mike Maignan, Brice Samba et Alphonse Aréola. Désormais établi comme le gardien de confiance à West Ham depuis 2022, Alphonse Aréola a connu des bons et des moins bons moments dans les dernières années . Dans une interview, Marrion Aréola, femme d’Alphonse, est revenu sur un épisode difficile de la vie de son mari : son départ du Paris St-Germain pour le Real Madrid.

 

Dans un entretien accordé au Parisien, Marrion Aréola est revenu sur le prêt d’Alphonse au Real Madrid, en 2019. Et clairement, cet épisode semble avoir été difficile pour le Français : 

Marrion Aréola n'y est d'ailleurs pas allé avec le dos de la cuillère, en effet cette dernière va même jusqu'a insister pour dire qu'elle dénonce un mensonge de la part du club de la capitale dans cette opération:

 

Bien évidemment, il y a tellement de choses que les gens ne savent pas. J’ai un souvenir très dur… quand Alphonse a signé au Real, il était super content. Mais c’est la manière dont son transfert s’est fait qui a été compliquée. Nous dînions avec des amis, et « Al » a reçu un coup de fil de son agent, Mino Raiola à l’époque, qui lui a dit : Tu pars au Real. Paris venait alors d’acheter Navas. 

 

Nous l’avons appris à 48 heures de la fin du mercato, et ça ne lui a plus vraiment laissé le temps de chercher un autre club. Pendant un mois et demi, Alphonse sentait que le PSG voulait un gardien. Il était allé voir Leonardo et Tuchel pour leur demander s’ils comptaient sur lui, et ils lui avaient dit : oui, ne t’inquiète pas. Alphonse, naïvement, les avait crus.

Dans la suite de l'interview , la compagne de l'international tricolore explique comment l'annonce du club de la capitale a été perçue par son mari:

Ça m’agace, car on a essayé de le mettre plus bas que terre. C’était dur pour ses parents, pour moi. Il ne l’a jamais montré, car il est blindé. Mais ce coup de fil pour lui annoncer son départ, je m’en souviendrai toute ma vie. Les dirigeants lui ont fait comprendre qu’ils feraient tout pour trouver un autre gardien s’il ne partait pas au Real.

 

On a passé une nuit blanche, on a pesé le pour et le contre, mais ensuite, il y a eu Real Madrid ! Qui dit non au Real ? Le lendemain, il a reçu un appel de Zidane, c’est gratifiant, forcément. Il a illuminé le visage d’Alphonse. Le Real l’a sauvé car il était vraiment mal.

Qui a tort? Qui à raison ? Force est de constater que ce dossier et ces déclarations feront couler beaucoup d'encre...