Navas : "Quelqu'un ne veut pas que je joue (au PSG)"

alt null
  • Publié : 23 novembre 2022 à 14:40
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
Désormais doublure de Donnarumma, Keylor Navas est très amer. Et il ne s'en cache pas.

Keylor Navas va revivre. Mis au ban au Paris SG, le portier costaricien s'apprête à entrer en compétition en Coupe du monde, où sa sélection défiera l'Espagne ce mercredi à 17h.

 

Monumental lors de ses deux premières saisons dans la capitale, Navas a d'abord été mis en alternance avec le transfuge Gianluigi Donnarumma avant de définitivement perdre sa place à partir des 8èmes de Finale de Ligue des Champions face au Real Madrid. Un statut d'abord décidé par Mauricio Pochettino puis officialisé par Christophe Galtier lors de son arrivée l'été dernier. Une situation similaire à celle qu'il avait vécu en 2018-2019, quand après avoir largement contribué au triplé de Champions League avec la Maison Blanche, Keylor avait vu Florentino Pérez recruter Thibaut Courtois.

 

Sauf qu'au mercato suivant, le gardien du Costa Rica avait obtenu un bon de sortie pour retrouver du temps de jeu à Paris, chose qui n'a pas été possible au mois d'août, alors que le Napoli était très chaud pour l'acquérir.

 

Se sentant injustement traité -et on peut le comprendre-, celui qui s'est révélé à Levante s'est confié à El Pais. “Je n’ai pas joué, mais je me sens bien, je me sens tranquille. Mais je ne vais pas cacher la réalité : c’est toujours mieux de jouer, même si tout dépend de la façon dont chacun se concentre pour disputer un Mondial. Je me suis très bien entraîné. Si je ne joue pas dans mon équipe (le PSG, ndlr), ce n’est pas à cause d’un manque de condition physique, d'une baisse de niveau, c’est parce que quelqu’un ne veut pas que je joue et c’est tout”, a ainsi piqué Keylor Navas, visant très certainement Christophe Galtier et son choix du début de saison.

 

Avant d'en rajouter une couche : “C’est ma troisième Coupe du Monde donc j’ai très envie d’en profiter et d’aider mon pays. Quand vous arrivez dans un endroit où on vous respecte, où les gens ont de l’affection pour vous, où les gens attendent que vous donniez le meilleur de vous-même pour les aider, où les gens reconnaissent la valeur de votre travail, ça aide énormément sur le plan mental pour entrer sur le terrain et faire de bonnes choses”.