Neymar, un sentiment d'inachevé

alt null
  • Publié : 22 août 2023 à 07:37
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
Transféré à Al-Hilal après six années au Paris SG, Neymar laissera comme un goût d'inachevé. Edito.

Sur notre sondage Twitter il y a quelques jours, vous aviez été 52% (sur 35 000 votants) à estimer que Da Silva Santos Jr. Neymar est une légende du Paris Saint-Germain. Un score serré qui traduit l'homogénéité des sentiments ressentis par les supporters.

 

 

Des débuts de rêve

 

Principal instigateur de la "Super-Remontada" au printemps 2017, Neymar est arraché au FC Barcelone l'été suivant pour ce qui reste encore le transfert le plus cher de l'histoire du football (222 M€). Si ce mouvement peut paraître "vengeur" pour les Parisiens, il est aussi vecteur de la motivation du "Ney" à s'émanciper de l'omnipotent Leo Messi, avec le Ballon d'Or en ligne de mire.

 

Après un accueil digne d'un chef d'état (Tour Eiffel à son effigie, etc), les premiers pas du Brésilien au Parc des Princes sont dignes de ce que l'on était en droit d'espérer. Gestes magiques, coup de rein sensationnel, actions décisives. Guingamp et Toulouse s'en souviennent encore...

 

Premiers doutes

 

Puis le coup d'arrêt. Le 25 février 2018, Neymar se fracture le métatarse du pied droit en marge de la victoire face à l'Olympique de Marseille (3-0). Absent plus de 3 mois et seulement de retour pour la Coupe du monde en Russie, la superstar Auriverde laissa ses partenaires orphelins pour les Huitièmes de Finale de la Ligue des Champions face au futur triple-vainqueur de la compétition, le Real Madrid.

 

Rebelote l'année suivante, avec cette fois la cheville qui empêche l'ex de Santos de participer à la double-confrontation contre Manchester United. Si l'image d'un Neymar présent au Parc et bouche bée face à l'issue rocambolesque du match retour a fait le tour du monde, certains commencent à moquer ce dernier, le soupçonnant de se blesser volontairement afin d'assister à l'anniversaire de sa soeur Rafaella au Brésil, cette dernière étant née le 11 mars.

 

Mais il faut être juste, même si l'hygiène de vie de Neymar n'a jamais été un modèle du genre (voir ci-dessous), ses blessures étant issues de chocs et non d'origines musculaires démontrent qu'il n'y a aucun lien avec son quotidien. Mais dans les plaisanteries il fallait surtout y voir l'agacement qu'un joueur aussi fort, aussi jeune (25-26 ans à cette époque) et surtout aussi cher disparaissait des radars aux moments où on avait le plus besoin de lui. Idem en 2022 (présent face au Real mais très moyen) et en 2023 (absent contre le Bayern Munich).

 

Et pourtant, beaucoup de références

 

Le plus rageant est de constater à quel point l'astre brésilien a été fondamental dans les deux épopées parisiennes en 2020 et en 2021. Atalanta Bergame, RB Leipzig, Bayern version 2021 ; Neymar avait à chaque fois été étincelant, permettant au club de la capitale de se hisser en Finale puis en Demi-Finales (sans oublier ses partenaires comme Kylian Mbappé ou encore Marquinhos).

 

Idem dans l'hexagone. Rares ont été les fois où "NJR" a déçu. De la magie dans les pieds, mais aussi un gros palmarès et d'énormes stats. Au total, 5 Championnats, dont un titre de Meilleur Joueur UNFP, 3 Coupes de France, 2 Coupes de la Ligue ; et un total de 118 buts et 77 passes décisives en 173 matchs toutes compétitions confondues. Mais c'est là où le bât blesse également car il a raté les 142 autres, soit 45,08% de rencontres non-disputées.

 

Un comportement tumultueux

 

Si le terrain reste le plus important, l'époque dans laquelle on vit veut que l'image le soit aussi. Et si l'ailier gauche devenu milieu offensif a permis à la marque Paris Saint-Germain d'entrer dans une nouvelle dimension (bien plus qu'avec Zlatan Ibrahimovic, qui lui a plutôt "professionnaliser" le club), ses déclarations et ses frasques n'ont pas été à son avantage.

 

Dans une liste non-exhaustive on peur citer : ses anniversaires surmédiatisés ; son retour avorté au Barça en 2019 ; des clashs avec ses coéquipiers, Edinson Cavani (penaltygate, reproche de manque de relation technique) et Kylian Mbappé en particulier (alors que tout avait commencé de manière idyllique avec l'ancien attaquant de Monaco) ; nuits sur Internet pour jouer au Poker ou à Counter Strike ; voisinage qui se plaint de fêtes nocturnes ; et pour finir les "je t'aime, moi non plus" avec les supporters franciliens, jusqu'au point de non-retour atteint la saison dernière avec le coup de pression devant chez lui.

 

En mars dernier, après une nouvelle fin d'exercice prématurée, Neymar avait accepté de se faire opérer de sa cheville droite récalcitrante, afin d'être définitivement débarrassé de ses problèmes et ainsi pouvoir évoluer encore quelques années au plus haut niveau. Août 2023, il rallie l'Arabie Saoudite. Une ultime ambivalence symbole de ses six années à Paris.