Nordi Mukiele sorti furieux au bout de huit minutes

alt null
  • Publié : 6 avril 2024 à 23:21
  • Dernière modification : 7 avril 2024 à 01:48
Victime d'un gros choc avec le gardien auvergnat, Nordi Mukiele, soumis au protocole commotion, a dû quitter la pelouse. Furieux et la lèvre en sang, le parisien n'a pas voulu laisser sa place et a contraint son directeur sportif, Luis Campos, à descendre des tribunes pour le calmer.

Le choc aux antipodes entre le PSG et Clermont a démarré par une action inédite. Quelques instants après un choc violent entre le joueur parisien Nordi Mukiele et Massamba Ndiaye le gardien clermontois, le défenseur français a dû céder sa place à Achraf Hakimi. La lèvre en sang et avec la mise en place du protocole commotion, Mukiele ne sera resté que huit petites minutes sur la pelouse du Parc des Princes. 

Cependant, le latéral droit, qui, n'a pas réellement de temps de jeu cette saison, n'a pas voulu effectuer le changement. Rempli d'une colère noire à sa sortie, ce dernier a obligé Luis Campos à descendre de sa tribune au beau milieu de la recontre. Une attitude dénoncée par le dirigeant parisien qui s'en est assortie par un sermon à l'encontre de Mukiele. 

Mais les propos du directeur sportif n'ont pas du tout calmé le défenseur qui a rejoint les vestiaires très en colère. En effet, il en aurait, selon les informations du diffuseur, frappé un mur, avant de revenir sur le banc quelques instants plus tard, tout en étant visiblement toujours agacé.