OM-PSG : Ils ont joué dans les deux clubs

alt null
  • Publié : 31 mars 2024 à 14:59
  • Dernière modification : 31 mars 2024 à 18:27
A quelques heures du Classique OM-PSG (27e Journée de L1), retour sur ces joueurs qui ont évolué pour les deux équipes.

Judas pour les uns, oubliés pour les autres, plusieurs footballeurs ont joué à la fois pour le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. Etant sur un site pro-Rouge et Bleu, nous allons ici exclusivement nous intéresser à ceux qui ont fait le chemin du Nord au Sud.

1

Vol direct et sans escale

Album cover

Historiquement, le tout premier joueur à avoir fait le chemin direct entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille est Jocelyn Angloma. En 1991, et alors que le latéral droit commençait à faire son trou en Equipe de France, il fut récupéré par Bernard Tapie en échange de Laurent Fournier, Bernard Pardo et Bruno Germain (oui, oui, le père de Valère).

Néanmoins, les deux premiers noms qui reviennent dans l'esprit collectif sont évidemment ceux de Frédéric Déhu et Fabrice Fiorèse, abandonnant le navire francilien à l'été 2004. Nous sommes d'ailleurs revenus sur l'épisode Fiorèse ce samedi (voir article).

A la même époque, ceux qui formaient la redoutable doublette du milieu de terrain (notamment lors de la fameuse saison 2003-04) sont également passés chez le rival. Il s'agit évidemment de Lorik Cana (2005) et du regretté Modeste M'Bami (2006).

Quelques années auparavant, Florian Maurice, pourtant auteur d'une bonne saison 97-98 (15 buts en 47 apparitions), mis les voiles en direction des Bouches-du-Rhône.

On terminera par deux cas particuliers, ceux de Xavier Gravelaine et Jérôme Leroy, qui eux ont eu la particularité de faire des va-et-vient. Le premier nommé, véritable globe-trotteur hexagonal (14 clubs au total), est d'abord parti en 1996 avant de revenir en 1999. Tandis que le second, qui a gardé une assez bonne image, a rejoint Marseille en 2000, y est resté deux saisons, puis est rentré au bercail en 2002.

2

Ils ont attendu un peu avant de tenter le coup

Album cover

Ça peut faire mal en y repensant, mais Bruno Ngotty a joué pour l'OM. Héros de la finale de la Coupe des Coupes en 1996, le défenseur a rallié la cité phocéenne en 2000 après deux saisons ternes au Milan AC. Lui aussi figure emblématique parisienne et passé par les Rossoneri, George Weah a évolué au Vélodrome entre 2000 et 2001.

Toujours dans les années 90, Patrick Colleter (1997), Daniel Bravo (1998) et Cyrille Pouget (1999) ont joué pour les deux clubs après avoir plus ou moins brillé sous nos couleurs. Idem pour le désormais ancien sélectionneur de l'Algérie Djamel Belmadi (1997), qui a pour particularité de n'avoir connu qu'une seule apparition avec son club formateur.

Au 21e siècle, le premier patronyme auquel on pense forcément est celui de Gabriel Heinze. L'emblématique défenseur argentin, passé dans la capitale entre 2001 et 2004, a posé ses valises à Marseille en 2009 après des séjours chez les deux mastodontes Manchester United et Real Madrid.

Autres adeptes du grand écart, Fabrice Abriel (quitte le PSG en 2002, rejoint l'OM en 2009), Edouard Cissé (quitte le PSG en 2007, rejoint l'OM en 2009) et Pascal Nouma (quitte le PSG en 1996, rejoint l'OM en 2001).

3

On les a oubliés (ou pas)

François Brisson (PSG : 1975-81 ; OM : 1986-87)

Jérôme Lorant (PSG : 1979 ; OM : 1985-86)

François Lemasson (PSG : 1981-84 -0 match disputé en 3 ans- ; OM : 1997-99)

Fabrice Moreau (PSG : 1984-89 ; OM : 1995-96)

Claude Lowitz (PSG : 1985-87 ; OM : 1987-88)

William Ayache (PSG : 1986-87 ; OM : 1987-88)

Daniel Xuereb (PSG : 1986-89 ; OM : 1991-92)

Vous pouvez participer à notre sondage X concernant la plus grosse trahison :