Paris encore tenu en échec

alt null
  • Publié : 22 août 2023 à 11:27
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:49
Longtemps muet sur la pelouse de Toulouse, le Paris Saint-Germain s'en est remis à Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé pour trouver la faille. Mais les hommes de Luis Enrique ont finalement été rejoints en toute fin de rencontre (1-1, 2e Journée de Ligue 1).

Du mieux. Après un match nul inaugural face à Lorient lors de la 1ère Journée (0-0, voir article), le Paris SG n'a pu débloquer son compteur de victoires ce samedi à Toulouse (1-1) mais a montré un peu plus de velléités.

 

Si les 20 premières minutes ont très fortement ressemblé aux 90 de la semaine passée contre les Merlus, avec une possession stérile, les hommes de Luis Enrique sont peu à peu montés en intensité. Après des occasions d'Hakimi (20e) et Vitinha (35e), Gonçalo Ramos a eu la balle du 0-1 au bout du pied, mais le Portugais n'a pas attrapé le cadre après un centre en retrait parfait du latéral droit marocain (39e).

 

Autre similitude avec samedi dernier, la (relative) lenteur de la défense parisienne. Si Marquinhos a réintégré le onze en lieu et place de Danilo Pereira, les interventions de l'arrière-garde Rouge et Bleu n'ont pas été impériales. Desler a d'ailleurs failli en profiter avec cette tentative en deux temps qui a frôlé la lucarne de Donnarumma (42e).

 

Paris crut alors ouvrir la marque à la 49e minute, quand Zaïre-Emery transforma un second ballon de l'extérieur de la surface de réparation. Mais Vitinha fut déclaré hors-jeu au moment du décalage d'Hakimi. C'est alors que tout bascula avec les entrées très attendues de Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé (respectivement à la place de quelconques Lee Kang-In et Fabian Ruiz, 51e).

 

Alignés pour la première fois cette saison, l'un à gauche, l'autre à droite, les deux larrons de l'Equipe de France ont apporté beaucoup de verticalité au jeu francilien. Jusqu'à ce que Mbappé n'obtienne un penalty validé par la VAR et transformé par le principal intéressé (62e, 0-1). L'ex-monégasque qui inscrivit donc là le premier but officiel de la saison du PSG, qui plus est après avoir raté les trois premières mi-temps. Tout un symbole quand on connait la situation contractuelle du joueur de 24 ans.

 

Initialement pas à l'abri mais sans non plus être mis en grand danger, Paris a davantage subi après les entrées sus-nommés, celles-ci ayant quelque peu déséquilibré le dispositif de Luis Enrique. La sentence tomba peu avant le coup de sifflet final, quand Aboukhlal transforma un penalty obtenu par ses propres soins, après une faute de son compatriote Hakimi (87e, 1-1).

 

Les 7 minutes de temps additionnel n'y changeront rien, le Paris Saint-Germain et le Téfécé se quittèrent dos à dos et le Stadium fêta ça comme une victoire. Après 2 Journées, le PSG n'a donc pas encore empoché le moindre succès. Mais, comme dit précédemment, cette toute nouvelle équipe doit encore apprendre à se connaître et à développer des automatismes.