Paris sort la tête de l'eau !

  • Publié : 9 avril 2023 à 02:14
  • Dernière modification : 24 octobre 2023 à 11:48
À travers une rencontre partagée dans le jeu, le Paris Saint-Germain renoue avec la victoire sur la pelouse de L'OGC Nice (0-2).

Ce samedi soir, à l'occasion de la 30e journée de championnat, les joueurs de la capitale se déplaçaient en Côte d'Azur, sur la pelouse du club niçois. 

 

Plongé au coeur d'une situation critique depuis l'élimination en Ligue des Champions le mois dernier, notamment avec les deux derniers matchs consécutifs perdus au Parc des Princes (contre Rennes et Lyon), les hommes de Christophe Galtier se devaient de corriger le tir face aux Aiglons ce samedi. 

 

Et malgré un contexte sportif compliqué, et une pression exercée par le dauphin, le Racing Club de Lens, qui est revenu à seulement à trois points du leader parisien après son succès face à Strasbourg, les Rouge et Bleu sont tout de même parvenus à s'imposer sur la pelouse de l'Allianz Riviera. 

 

Un groupe qui demeure incomplet 

 

Confrontés à l'une des équipes en forme du championnat, les joueurs de la capitale s'attaquaient à un gros morceau ce samedi soir en vue d'un match décisif pour le titre de champion de France. 

 

Avec un groupe réduit pour ce déplacement en terre méditerranéenne, Christophe Galtier a dû composer sans plusieurs joueurs, tels que : Verratti, Bernat, Mukiele, Kimpembe ou encore Neymar. Cependant, avec un remaniement de Danilo Pereira dans la défense parisienne, l'équipe alignée en 3-5-2 par le technicien parisien a répondu présent. 

 

Paris s'impose dans la douleur 

 

Même si les parisiens ont renoué avec le succès ce samedi soir, ces derniers ont tout de même souffert au cours de la partie. 

 

Alors que les deux équipes ont fait jeu égal durant les premières minutes de la rencontre, le rythme intensif imposé par les niçois a toutefois causé des difficultés aux parisiens. En effet, les hommes de Didier Digard sont très bien rentrés dans la partie, avec une cadence soutenue, accentuée par un pressing très haut et la mise en oeuvre de quelques tentatives. 

 

Mais pour une fois depuis le début de l'année, le Paris Saint-Germain n'a pas cédé à la pression adverse, et a même répliqué peu avant la demi-heure de jeu. À la 26e minute de jeu, au terme d'une bonne séquence collective, Lionel Messi est parvenu à ouvrir le score. Sur une récupération dans la surface de réparation adverse, Nuno Mendes a pu servir sur une passe en retrait son coéquipier argentin, qui s'est chargé d'une frappe croisée de tromper le portier niçois et par la même occasion, de permettre à son équipe de prendre une longueur d'avance. 

 

Une ouverture du score qui symbolise également le centième but du Paris Saint-Germain cette saison, toutes compétitions confondues. 

 

Malgré cette réalisation de Lionel Messi qui a fait beaucoup de bien dans l'esprit des parisiens, la défense à trois du Paris Saint-Germain a parfois été submergée par le bon pressing niçois au cours de la première période, ce qui a donné lieu a de nombreuses occasions dangereuses venant de l'adversaire, mais bien anticipées par Donnarumma, qui a écarté deux grosses tentatives niçoise avant la pause (42e et 44e minutes). 

 

Au retour des vestiaires, le rythme imposé par les Aiglons était similaire à celui avant la mi-temps. Les Noir et Rouge ont montré un visage conquérant, qui s'est illustré par l'enchaînement de plusieurs grosses occasions, avec notamment la tentative de Dante, qui s'est écrasée sur la barre transversale puis sur le montant parisien, avant de s'arrêter à quelques millimètres du franchissement de la ligne. 

 

Paris a donc souffert au retour du vestiaire, mais a su faire le break à un quart d'heure du terme de la rencontre. 

 

Performant depuis plusieurs semaines, c'est Sergio Ramos, le défenseur parisien qui a délivré le club de la capitale dans cette rencontre étouffante. Sur un corner sortant frappé par Lionel Messi, le ballon déposé sur la tête de l'espagnol trompe une nouvelle fois les cages de Schmeichel. 

 

Paris a donc souffert tout au long de cette rencontre, mais a su repousser les tentatives niçoises. À l'image de Gianluigi Donnarumma, qui a été auteur d'une prestation parfaite, et de nombreuses parades décisives qui ont permis de garder les cages parisiennes inviolées face aux offensives adverses. 

 

C'est avec un regain de confiance que les hommes de Christophe Galtier reviennent de ce déplacement en Côte d'Azur avec trois points supplémentaires, permettant ainsi de maintenir une avance sur le dauphin lensois, prochain adversaire des parisiens au Parc des Princes, samedi prochain. 

 

Vers une nouvelle indisponibilité ? 

 

Bien que la victoire du Paris Saint-Germain soit la principale chose à retenir de ce match, la rencontre n'aura pas été sans accrocs pour un milieu de terrain, sorti sur blessure. 

 

En effet, Renato Sanches a fait son retour récemment dans le groupe de Christophe Galtier, sa présence au sein de l'effectif parisien pourrait être compromise. Touché à un adducteur après une dizaine de minutes disputées, le milieu de terrain a été contraint de quitter la pelouse et de céder sa place à Fabian Ruiz. 

 

Un diagnostic sera effectué sous les prochaines heures afin de fixer la gravité de la blessure.