Paris y est presque

alt null
  • Publié : 25 avril 2024 à 04:45
  • Dernière modification : 27 avril 2024 à 04:00
Large vainqueur à Lorient (1-4, 29e Journée de L1 en retard), le Paris Saint-Germain devra patienter encore quelques jours avant d'être champion. En effet, un peu plus tard dans la soirée, Monaco a battu Lille (1-0), retardant ainsi une échéance néanmoins inéluctable.

Un mal pour un bien. Après la victoire de l'AS Monaco sur le Lille OSC ce mercredi soir (1-0), le Paris SG devrait fêter son 12e titre de Champion de France ce samedi au Parc des Princes contre Le Havre. Être sacré dès aujourd'hui au Moustoir aurait été très bien également, mais vous conviendrez que rien ne vaut de célébrer après un coup de sifflet final et à la maison, plutôt que 2h après la fin d'un match et en déplacement.

 

Lorient incisif, Paris "comme Baptiste"

Avec une équipe encore chamboulée en vue des dernières échéances (et pas des moindres), Paris réalignait pour le coup Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé sur ses ailes. Accompagnés d'un Gonçalo Ramos bien moins en vue que lors de ses dernières sorties, les deux larrons ont quant à eux régalé.

Mais avant cela, ce sont les Bretons qui ont mis les ingrédients pour faire mal. Très incisifs en phase offensive, les Merlus auraient même pu ouvrir le score par l'intermédiaire d'Ayman Kari. Mais le Titi ouvra trop son pied (11e). Pas rassuré par l'entame de ses ouailles, Luis Enrique a néanmoins pu constater qu'elles étaient sûres de leur force.

En effet, en l'espace de 3 minutes, les Rouge et Bleu ont inscrit les deux premiers buts de la rencontre. D'abord décalé par Senny Mayulu, Ousmane Dembélé feinta successivement Touré et Laporte avant d'ajuster Mvogo (19e, 0-1). Kylian Mbappé enchaîna en reprenant derrière son pied d'appui un centre tendu de Nuno Mendes (22e, 0-2).

S'est alors reproduit la même physionomie que face à Lyon dimanche (voir article), avec des adversaires continuant de produire du jeu malgré le break encaissé. En même temps, pas le choix pour les hommes de Régis Le Bris, actuels 17es et luttant pour le maintien.

 

Les shows Mbappé et Dembélé

Au retour des vestiaires, pas grand chose à se mettre sous la dent jusqu'au chef-d'oeuvre de l'artiste Mbappé. Auteur d'un petit pont sur Adjei, le capitaine de l'équipe de France donna ensuite une offrande pour un Dembélé en mode "tap-in" et surtout en mode doublé (59e, 0-3).

K.O. mais pas morts, les locaux ont continué d'avancer, dans la foulée d'un excellent Benjamin Mendy, entré à l'heure de jeu dans un rôle de piston gauche. Justement, l'ancien "grand frère" de Mbappé à Monaco et en Bleus déposa le ballon sur la tête de Mohamed Bamba (73e, 1-3).

Dans une fin de partie débridée, Mbappé clôtura la marque en enveloppant parfaitement son tir dans le petit filet opposé après avoir fixé son vis-à-vis (89e, 1-4). Un doublé et une passe décisive pour Lottin qui font évidemment de lui l'homme du match.