Rothen gratifie le PSG et pousse un énorme coup de gueule

alt null
  • Publié : 10 avril 2024 à 15:33
  • Dernière modification : 12 avril 2024 à 22:43
La Ligue des Champions a repris ses droits cette semaine. Le PSG, lui, reçoit le FC Barcelone ce mercredi. Et avant ce choc, Jérôme Rothen a livré son ressenti sur les ondes de RMC.

Au Parc des Princes, le PSG aura à coeur de faire le travail et prendre une option sérieuse avant le quart de finale retour à Barcelone, le 16 avril prochain. Pour cela, le club parisien peut s'appuyer sur sa belle dynamique ( 27 matchs sans défaite ) et sur son amélioration dans le jeu depuis le début de la saison. 

Invité à s'exprimer dans sa propre émission Rothen s'enflamme, l'ancien joueur parisien, n'a pas envie de minimiser une potentielle qualification en demi-finale de la compétition. Le consultant s'est dit agréablement surpris par l'évolution du PSG. À l'inverse de plusieurs de ses collègues ( dont Daniel Riolo ), le travail de Luis Enrique a donc l'air de lui plaire : 

" Oui, c'est un exploit de se qualifier en demi-finale de la Ligue des Champios. Le PSG reste un club jeune par rapport à ces grosses cylindrées. Il y a beaucoup d'histoires parmi les équipes en quarts. Il ne faut pas minimiser une qualification en demi de C1 quand même. On est un club français et les clubs français ont trop peu brillé sur la scène européenne et surtout en Ligue des Champions."   

L'ancien milieu a tout de même tenu à nuancer ses propos : 

" Alors oui, il y a eu des épopées mais c'est trop peu en terme d'histoire. C'est pour cela qu'il ne faut pas minimiser l'importance de cette double confrontation. Moi je trouve le PSG bien meilleur. Ils m'ont agréablement surpris sur leurs dernières prestations. J'aime ce qu'ils mettent en place."

L'occasion pour Rothen de lancer une petite pique aux médias français : 

" C'est un climat global qu'on a en France, et je ne parle pas qu'avec le PSG. Une fois que la trêve était finie, on a commencé avec des articles négatifs sur l'ambiance dans le club. Ce que je ne comprends pas, c'est qu'avec aussi peu d'histoires européennes, on arrive à faire du négatif à chaque fois." 

L'ancien international s'est enfin montré agacé de la mémoire sélective de certains : 

" La remontada c'est l'histoire réente, mais pourquoi vous ne montrez pas des images du but de Vincent Guérin ou le triplé de Kylian Mbappé et de la double confrontation où c'est le Barça qui s'est fait éliminer ? Tout cela me dérange".

Un agacement qui paraît sincère et légitime sûrement partagé par beaucoup de supporters parisiens.